Merci de votre visite.

DIAGNOSTIC DE L'ENVOÛTEMENT

La détection de L'Envoûtement n'est possible qu'au niveau des Symptômes que ceux-ci peuvent occasionner.
Encore convient-il d'être d'une prudence extrême en ce qui concerne le Diagnostic.
Si certains envoûtements peuvent être confondu avec une dépression nerveuse, l'inverse est vrai.
Lorsque je me trouve confronté avec ce type de problème, je conseille à mon consultant de prendre contact avec un médecin dans les plus brefs délais.
Si après le traitement médical, les symptômes persistent, on peut envisager une séance de dégagement qui peut durer plusieurs heures ou plusieurs jours selon le cas.

Avant d'aller plus en avant dans cet univers, nous devons définir un certain nombre de sujets et surtout séparer les envoûtements des cas de possession démoniaque. Nous dirons que sur 100 cas, nous aurons un cas de possession (selon les critères de l'église) contre 99 maléfices ou assimilés; c'est donc de ces derniers que nous traiterons.

Vous devez toutefois savoir que dans le détail :

  • tout maléfice peut induire un léger cas de possession (infestation de la victime du sorcier par de nombreuses "larves" astrales);
  • toute possession engendre des troubles qui peuvent être semblables aux phénomènes d'envoûtement.

La frontière est donc floue entre ces deux évènements et les pratiques d'exorcisme sont assez proches des techniques de désenvoûtement.

Maintenant tentons de définir ensemble deux termes souvent confondus:

Possession et envoûtement :

La possession est un événement particulièrement rare. Selon le dictionnaire, la possession dans son sens religieux, traduit un phénomène par lequel un humain est habité par un être surnaturel et maléfique.

Cela signifie qu'une entité (qui peut être de différentes natures : larve, génie, élémental, égrégore, âme noire...) prend les commandes du corps de la victime et lui fait réaliser des actes contre sa volonté. Nous retrouvons ce type d'état chez les médiums qui pratiquent le "spiritisme" ou l'évocation de l'âme des défunts.

Les véritables cas de possession sont, comme nous l'avons déjà dit, particulièrement rares (de l'ordre de 1 sur 100). Le plus souvent l'exorciste est en prise avec un phénomène de nuisance. Ce dernier n'est pas forcément moins dangereux, il est surtout beaucoup plus facile à mettre en oeuvre par une personne mal intentionnée.

Nous dirons que la possession est une attaque d'une entité malfaisante qui veut élire domicile dans un corps qui ne lui appartient pas; et souvent de son propre chef.

Un maléfice est une attaque occulte d'un "sorcier" qui utilise divers moyens en vue de détruire sa victime. Ce dernier cas étant de loin le plus répandu, abordons le, sans plus attendre.

Qu'est-ce qu'un maléfice, et comment le reconnaît-on ?

Nous avons deux sortes de personnes maléficiées:

  • les vraies
  • les fausses

Sur les premières, un vrai travail de dégagement ou un exorcisme aura des effets ;  sur les secondes le résultat sera négatif. Il ne suffit pas de bien connaître une pratique, il faut aussi l'utiliser judicieusement. Tout l'art de la réussite consiste donc à déterminer la cause des problèmes, pour ensuite appliquer la méthode qui aura le plus de chance de mener au succès.

La première chose que nous recherchons lorsqu'une personne désire un entretien, est : D'où viennent les difficultés ?

Si je décèle  la présence de phénomènes négatifs sur le plan de ses corps énergétiques, une solution sera sans doute trouvée. Sinon, je la dirigerai vers quelqu'un possédant d'autres compétences que les miennes. Cette étude préalable se fait par la discussion. En posant un certain nombre de questions judicieusement choisies, il est facile de cerner avec 90% de chances de réussite l'origine réelle des problèmes. Bien sûr, n'étant pas personnellement visionnaire, si notre consultant ne joue pas franc jeu, la conclusion sera erronée.

LA DETECTION DE L'ENVOUTEMENT

Pour déterminer l'origine magique ou non de l'envoûtement, trois questions fondamentales seront étudiées minutieusement :

  • votre sensibilité énergétique particulière,
  • les symptômes généraux subis,
  • le "scénario" probable

Ce n'est que lorsque ces trois principes convergent vers une conclusion commune que l'on peut sérieusement se poser la question du risque d'un empoisonnement occulte du sujet pouvant provenir d'attaques de magie noire ou de sorcellerie.


Symptômes d'envoûtement ou d'agression démoniaque


I) Sensations de piqûres à la nuque, au plexus solaire, dans la région du coeur, parfois sensations de brûlure.

2) Impression d'avoir un poids sur la poitrine ou sur les épaules (Étouffement).

3) Palpitations cardiaques, surtout en période de pleine lune.

4) Douleurs lancinantes dans la tête à certaines périodes et surtout le soir.

5) Angoisse sans raison.

6) Sensation d'épuisement sans cause, perte d'énergie, fatigue au lever.

7) Amaigrissement sans raison.

8) Cauchemars éprouvants et répétés avec un paroxysme aux lunaisons.

9) Réveil en pleine nuit avec sensation de présence dans la chambre.

10) Peur irraisonnée quand on est seul.

11) Pulsions répétées de suicide.

12) Impuissance sexuelle persistante après consultation médicale.

13) Inappétence pour la sexualité.

14) Sensation d'attachement sur le corps (pendant le sommeil).

15) Objet se déplaçant dans la chambre ou dans le lieu où l'on habite.

16) Sensation d'être mal dans sa peau lorsque l'on pénètre dans une Église ; envies de proférer des
grossièretés à l'encontre des images Saintes ou des Icônes à caractère Religieux.

17) Devenir agressif et grossier envers ses proches et ses amis sans motifs valables.

18) Malchance dans tous les domaines, malgré l'acharnement, la volonté et la persévérance, tous les efforts se soldent par des échecs consécutifs ; surtout dans le domaine professionnel.

19) Brusque dégoût du partenaire (parfois fois réciproque), des les rapports sexuels, provoquant un éloignement affectif.

20) Malaises vagues ou contractures musculaires, impression que les organes se déplacent dans le corps.

21) Impression d'être observé, épié sans cesse.

22) Série de désagréments, problèmes, deuils, catastrophes affectives ou professionnelles, qui arrivent régulièrement et surtout aux lunaisons, échecs permanents.

23) Éloignement des relations, des amis ou désaffection de la clientèle ;  pertes d'argent répétées etc.

24) Prostration volontaire, abandon soudain des habitudes (loisirs et autres), désir de s'enfermer, de s'isoler entièrement et de ne voir personne.

25) Série noire d'accidents ou de maladies dont les médecins ne comprennent pas l'origine, la raison ou le mode curatif.

26) Un dédoublement de personnalité sporadique.

27) Entendre des voix désagréables et persécutrices.

Ces symptômes ne veulent pas dire que vous êtes forcément envoûté ou possédé. Il y a toute une palette de nuances entre la simple agression maléfique courante, et la possession violente, qui est heureusement, assez rare. De toute manière, n'oubliez jamais que tous les hommes sont agressés par le démon. Même Jésus l'a été. D'autre part, Dieu ne permet au diable de vous agresser qu'en fonction de vos forces.  Mais vos forces peuvent se tarir à la longue.

Pour cela veuillez me contacter


Revenir en haut

Partager.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious

Revenir en haut


Copyright © 2013/2018. Tous droits réservés.Profession enregistré à l'URSSAF
Site Mis à Jour le: mardi 11 décembre 2018
Détenteur de copyrights inscrit N° 00048469